Maladie de longue durée sans contrat de travail

Si vous êtes demandeur d’emploi en maladie de longue durée, vous avez, vous aussi, la possibilité d’être réintégré sur le marché de l’emploi. Voici les démarches qui peuvent être mises en place après les 3 premiers mois d’incapacité de travail.

1ère étape: Évaluation par le médecin-conseil de la mutualité

Le médecin-conseil tente de déterminer si vous pouvez reprendre le travail. Le plus souvent, il vous enverra un questionnaire qui demande si vous estimez pouvoir reprendre le travail. Il peut aussi vous convoquer à un entretien ou à un examen médical. Sur cette base, le médecin-conseil vous classe dans un des groupes suivants:
  1. Vous pouvez exercer une profession sur le marché de l’emploi dans les 6 mois. 2e ÉTAPE
  2. Le travail est impossible pour raisons médicales.
  3. La reprise du travail n’est pas à l’ordre du jour: priorité au diagnostic et au traitement.
  4. La reprise du travail est possible, moyennant un recyclage ou une formation professionnelle. 2e ÉTAPE


2ème étape: projet de réintégration

Vous pouvez vous investir dans un projet de réintégration via votre médecin-conseil ou ses collaborateurs. Vous devez subir un examen médico-social pour analyser votre situation médicale et les possibilités de retrouver un travail. Quels sont les emplois possibles? Pouvez-vous encore travailler à temps plein? Est-il utile de suivre une formation?
Dans les 4 à 8 semaines après cet examen médico-social, un plan de réintégration est établi, éventuellement en collaboration avec d’autres institutions (Forem, Actiris, VDAB, etc.). Votre médecin traitant peut également y collaborer. Si vous adoptez ce plan, vous serez à nouveau évalué après 3 mois.

Télécharger la brochure

Télécharger le folder