S'arrêter plus tôt

Si le gouvernement maintient son projet, celui qui exerce un métier lourd et qui s’arrête de travailler avant l’âge légal, verra sa pension diminuée. La perte mensuelle peut varier de 56 euros (pour les pensions minimum) à 353 euros (pour les pensions les plus élevées). 
En outre, les périodes prestées avant l’application du nouveau système (qui entrerait en vigueur en 2020) ne seraient prises en compte que pour maximum 10 ans et uniquement si l’intéressé est encore actif dans sa fonction pénible auprès du même employeur. Cela signifie que les personnes qui ont exercé un métier pénible pendant 30 ans, avant 2020, ne bénéficieraient au mieux que de quelques mois d’anticipation de la retraite !


Inscrivez-vous à notre événement Facebook et participez à nos actions organisées en front commun le 2 octobre dans votre région!